Ascenseur (1743)

elevator

Le premier ascenseur connu fut construit sous le règne de Louis XV, à Versailles, en 1743, et pour le roi lui-même. Il était installé à l’extérieur du bâtiment, dans une petite cour, et il permettait au monarque de monter de son appartement (au premier) à celui de sa maîtresse, Mme de Châteauroux (au second).
Le premier ascenseur mécanique fut construit à Londres dans le Coliseum de Regent’s Park, en 1829. Il pouvait contenir une dizaine de passagers.
Le premier ascenseur à usage public fut inauguré le 23 mars 1857, à New York. Il avait été construit par l’Américain Elisha Graves Otis pour E.V. Haughtwout & Co., un magasin de 5 étages sur Broadway.
En 1867, lors de l’Exposition universelle de Paris, le Français Léon Edoux (1827-1910) présenta deux appareils élévateurs à pistons hydrauliques de 21 m de hauteur. Il leur donna le nom d’ascenseurs. Bien que rencontrant quelques problèmes techniques difficiles à résoudre à l’époque, Edoux réalisa pour la tour Eiffel, en 1889, un  ascenseur de 160 m de course.
En 1984, l’ascenseur hydraulique qui menait au troisième étage de la tour Eiffel a été remplacé par le duolift, un procédé sans contrepoids inventé par la société Ascinter-Otis. Quatre cabines permettent de transporter 80 passagers sur 160 m à la vitesse de 1,8 m par seconde.

Ascenseur électrique (1880)

elevator_mickey_hand

Le premier ascenseur électrique fut construit par la firme allemande SIEMENS 1 Halske, pour l’Exposition industrielle de Mannheim, en 1880. Il montait à 22 m en 11 secondes. Il transporta 8 000 passagers en un mois au sommet d’une tour d’observation dominant l’exposition. Le premier ascenseur électrique montant à plus de 200 m fut construit à New York en 1908.

Add Comment

Translate »