Les Franjynes : de jolies franges à glisser sous un turban

Une alternative à la perruque… La perte des cheveux sous l’effet des traitements est une épreuve difficile pour bien des personnes atteintes d’un cancer. Julie, une jeune Niçoise a inventé les Franjynes, de jolies franges à glisser sous un turban. L’idée est de redonner la confiance aux patients soumis au regard de l’autre alors qu’ils sont sous chimiothérapie, par exemple.
Julie, elle aussi, a connu la maladie. Son combat, elle l’a partagé en 2015 sur son blog FeminityAndJY. Elle y dispensait aussi ses astuces beauté, ses idées pour garder sa féminité malgré la lourdeur des traitements. C’est là que sont nées les Franjynes. Son invention permet de “faire du bien au moral”, assure la jeune femme. Cet accessoire composé d’un turban coloré d’où s’échappent quelques mèches de cheveux permet de retrouver une sensation de coiffage. Nouez sur la tête ce turban accessoirisé d’une frange, l’effet sera garanti ! Personne ne se doutera que vous avez perdu vos cheveux en dessous. Il existe plusieurs couleurs de mèches, du blond au châtain en passant par le gris et le blanc. Des modèles seront même créés à destination des enfants. Les franges pour adultes seront vendues une cinquantaine d’euros l’unité. Comptez 40 euros en moyenne le turban.
Plus d’infos

Add Comment

Translate »