Pneu (1888)

pneu8

Un écossais, vétérinaire à Belfast (Irlande), John Boyd Dunlop (1840 – 1921), breveta en 1888 le pneumatique qui allait représenter l’un des progrès les plus décisif dans l’histoire de la locomotion sur roues.
Dunlop avait eu l’idée de munir les roues de la bicyclette de son fils de tubes en caoutchouc gonflés d’air. La même idée avait déjà été émise par le belge Dietz, en 1836, et par l’anglais Robert W. Thomson, en 1845, mais sans qu’elle ait pu être concrétisée. C’est avec l’anglais James Moore, vainqueur en 1868 de la première course cycliste, organisée dans le parc de Saint-Cloud et, en 1869, de la première « ville à ville », Paris-Rouen, que Dunlop mit au point son invention; il la fit breveter puis fonda en 1889, la première manufacture de pneumatiques, en utilisant la vulcanisation, inventé par l’américain Charles Goodyear.

pneu5
Quelques dates-clés :

1891: le pneu démontable mis au point par Michelin a été une étape capitale. Jusqu’alors, lorsqu’on crevait, il était impossible de réparer. Ce nouveau pneu fut aussitôt testé par Charles Terront durant la première course cycliste Paris-Brest-Paris (1891), dont il fut vainqueur.
1895 : l’éclair, conçue et fabriquée par Michelin fut la première voiture sur pneu.
1933 : premier pneu à clous pour rouler sur la neige (Michelin).
1946 : pneu à carcasse radiale (Michelin). La traction avant Citroen fut la première voiture à en être équipée.
1955 : pneu Tubeless (Michelin).

Add Comment

Translate »