Premières hélices (1785)

helice_forward2

En 1785, le mécanicien anglais Joseph Bramah breveta une hélice à seize pales pour propulsé les bateaux. Mais la première expérience est due à l’américain John Stevens et à l’anglais sir Marc Isambarg Brunel, qui accouplèrent deux hélices quadripales à leur chaudière monocylindre pour remonter la Paissaic River, aux Etats-Unis (la machine se trouve aux Science Muséum de Londres).

hélices propulsives (1837)

helice_bateau_tripale_vp2

Après les essais infructueux du français Dallery et de l’australien Russel, les tentatives du suédois John Ericsson furent enfin couronnées de succès en 1837. Son système propulseur composé de deux hélices fut appliqué à un remorqueur, le francis-Ogden.
À la même époque, deux autres constructeurs les anglais Smith et Rennie, mettaient au point un système comparable et fondaient une société, la « compagnie de propulsion par la vapeur », qui fit construire en 1838-1839 un grand navire, l’archimède.
En 1841, le français Frédéric Sauvage, qui avait pris un brevet pour une hélice en 1832, faisait construire au havre un bateau à hélice de 376 tonnes, le Corse.
En 1843, Isambard K. Brunel construisit le premier vapeur transatlantique à hélice, le Great Britain, de 98 m de long.

Add Comment

Translate »