Premières voitures (1771)

fardier-de-cugnot-axa1

Le fardier construit par Joseph Cugnot, en 1771, est en général considéré comme la première automobile. Il était propulsé par un moteur à vapeur. Destiné au transport de canons, il plafonnait à 3,5 km/h. Par la suite et jusqu’à la fin du XIXe siècle, à quelques exceptions près, toutes les automobiles sont mues par un moteur à vapeur. Les constructeurs les plus notables en France sont Onésiphore Pecqueur, Charles Dietz, Amédée Bollée et Léon Serpollet.

premiere-auto-paxa2

Les premiers essais de propulsion par un moteur à combustion interne sont dus au suisse Isaac de Rivaz dès 1807. Son exemple fut suivi en Angleterre par Samuel Brown en 1826. Mais c’est en France, en 1862, qu’Étienne Lenoir, d’origine belge mis au point le premier moteur à combustion interne véritablement opérationnel, un deux temps sans compression préalable.
Le moteur à essence ne s’imposa qu’après 1876, quand le cycle à quatre temps commença à être utilisé. C’est en 1883 que les français Edouard Dlamarre-Deboutteville et Léon Malandin équipèrent pour la première fois un véhicule routier avec un moteur à quatre temps.

Add Comment

Translate »