Télévision mécanique (1923)

televisor_bairdlooks

L’ingénieur écossais John Baird (1888-1946) fut l’un des pionniers de la télévision. En 1923, il déposa un brevet sur l’utilisation du disque de Nipkow dans un système de télévision mécanique. La première expérience fut menée à bien deux ans plus tard, en 1925. L’image ne comportait que 8 lignes.

La télévision mécanique emploie un disque de Nipkow (ou un de ses dérivés) pour la prise de vues. Pour la réception, on retrouve un autre disque, synchrone du premier, associé à une lampe au néon.

Baird allait poursuivre ses travaux, effectuant, en 1926, une démonstration publique dans son laboratoire. En 1928, il réalisa un système de télévision en couleurs, mais toujours mécanique. En 1930, il mit sur pied un réseau expérimental de télévision mécanique, avec l’aide de la BBC. La même année, il commercialisa son Télévisor, premier récepteur grand public. Mais les acheteurs boudèrent le produit…

Télévision électronique

bairdsit

Quasiment inconnu en Europe, le japonais Kenjiro Takayanagi semble bien pourtant être l’inventeur de la télévision électronique, celle que nous connaissons aujourd’hui…

Première image (1926)

Takayanagi eut l’idée d’associer un disque de Nipkow et un tube de braun modifié. Le premier servait de caméra, le second de récepteur. Grâce à ce procédé, il réussit en décembre 1926, à transmettre et à capter l’image d’un caractère japonais. L’image comportait 40 lignes et 14 trames par seconde. Un pas décisif vers la télévision électronique venait d’être franchi. Seule la caméra utilisée conservait un fonctionnement mécanique.

Perfectionnements (1928)

Au début de 1928, Takayanagi parvint à transmettre des images de mains et de visages. L’année suivante, il créa un nouveau type de tube de Braun, qui permit d’obtenir des images plus nettes et plus brillantes. En 1929, l’empereur en personne assista à une démonstration de télévision au collège d’Hamamatsu, où Takayanagi était professeur. En 1934, au cours d’un voyage aux Etats-Unis, il rencontra Vladimir Zworykin, l’inventeur de l’iconoscope, dans son laboratoire de la firme RCA. Dès 1936, Takayanagi réussit à mettre au point un système de télévision perfectionnée (441 lignes), entièrement électronique.

Si les travaux de Takayanagi sont demeurés si longtemps méconnus, c’est parce que son laboratoire fut entièrement détruit par les bombardements de la deuxième guerre mondiale; une réplique moderne de son équipement d’origine a été toutefois réalisé pour l’exposition de Tsukuba. De plus, la langue japonaise a sans doute empêché la diffusion des recherches de Takayanagi en Europe et en Amérique.

En 1984, Takayanagi a créé une fondation qui porte son nom et qui récompense chaque année des chercheurs en électronique.

Première démonstration publique en France (1931)

Le 14 avril 1931, le physicien français René barthélémy (1889-1954) réalisa la première émission publique de télévision en France. Environ 800 personnes furent installées dans l’amphithéâtre de l’Ecole supérieure d’électricité de Malakoff. Elles purent voir et entendre en direct la première speakerine de l’histoire de la télévision, Suzanne Bridoux (en réalité la secrétaire du patron!). En outre, Barthélémy diffusa, depuis son studio-émetteur de 50W situé à Montrouge, un court métrage: L’Espagnole à l’éventail. Toutefois, les émissions régulières ne démarreront réellement qu’à partir de 1935.

Télévision « grand public » (1932)

TVani2

C’est à Londres, en 1932, que la BBC entreprit de diffuser les premières émissions régulières de télévision. Elles reposaient sur le procédé mécanique de John Baird. Auparavant, diverses expériences avaient été tentées, notamment par la BBC en 1929, puis par l’américaine NBC, aux Etats-Unis, en 1930. La première véritable station de télévision fut construite en Allemagne, à Berlin, en 1935. L’année suivante, à l’occasion des Jeux Olympiques, des émissions eurent lieu régulièrement.

En 1936, aux Etats-Unis, la Fédéral Communications Commission opta pour un système à 441 lignes. La même année, la NBC réalisa des essais à l’aide d’un iconoscope, depuis l’Empire State Building, à New york.

Le premier reportage en direct fut réalisé en Angleterre par la BBC, en 1937, à l’occasion du roi Georges VI.

Télévision « haute définition » (1980)

Lancée au début des années 1980, notamment par la firme américaine ITT et la firme allemande Grundig, l’idée d’une télévision « haute définition » dont la qualité d’image rejoindrait celle du cinéma, a été reprise par la plupart des grands constructeurs mondiaux comme Matsushita, Sony, Philips, RCA, Thomson, ou encore Toshiba.

Disque de Nipkow (1884)

Nipkow

C’est un étudiant allemand, Paul Nipkow, qui inventa le découpage de l’image en lignes. son « télescope électrique », breveté en 1884, était un disque percé de trous, qui tournait devant l’objet à analyser et en détaillait tous les points, ligne après ligne. Ce procédé, appelé disque de Nipkow, constitue la base de la télévision. Il permit, jusqu’en 1935, la télévision mécanique.

Tube de Braun (1897)

tube_braun_1

C’est en 1897 que le physicien allemand Braun inventa le tube qui porte son nom. Il s’agissait d’une sorte d’ampoule de verre dans laquelle on faisait le vide, et qui servait à réaliser diverses mesures électriques. Perfectionné, le tube de Braun devint l’ancêtre du tube cathodique.

Add Comment

Translate »