Biberon (Antiquité)

Feeding-bottle_antiquity

Dès l’antiquité on utilisait des biberons. C’étaient des urnes à deux orifices: l’un servait à l’introduction du liquide; l’autre, en forme de bec, permettait de faire boire le nourisson. Au XVIe siècle, l’ensemble prit l’aspect d’un canard. Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, la tétine était formée d’un petit linge roulé, dont une extrémité trempait dans le vase et dont l’autre émergeait du bec. On fit aussi des tétines avec de l’éponge, du cuir (ramolli par de l’acide chlorhydrique) ou un pis de vache desséché. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, on utilise le caoutchouc, récemment découvert, plus hygiénique. On perce également deux trous, l’un pour l’aspiration, l’autre pour l’aération. Aujourd’hui, les matières synthétiques se sont imposées.

Translate »