Cadran solaire (il y a bien longtemps)

sundial
Le temps qui passe… Pour définir une échelle du temps, l’homme s’est servi des matériaux naturels: le soleil, le sable et l’eau. La première « horloge », le gnomon, une sorte de cadran solaire rudimentaire, fut créée au IIIème millénaire avant J.C.. On ne sait pas exactement si ce sont les Chinois ou les Chaldéens qui l’ont inventée.
Quant au cadran solaire, là encore, hésitation: on le doit selon certains au Grec Anaximandre de Milet, au VIème siècle avant J.C., selon d’autres aux Chinois et aux Egyptiens à une époque bien antérieure.
La première horloge artificielle, appelée horloge à eau ou clepsydre, est apparue en Égypte environ 3 000 ans avant J.C.
Impossible de dater non plus l’invention du sablier qui serait une invention chinoise. Aux premiers siècles de notre ère, les Byzantins introduisirent les horloges à combustion. Pour calculer le temps écoulé, on se basait sur la vitesse de combustion de bâtons d’encens.

Add Comment

Translate »