Chewing-gum (1869)

chewing-gum_lasso

En 1848, l’Américain J. Curtis commercialisa pour la première fois la résine du spruce, une variété d’épicéa, originaire du Maine (USA). Vers 1860, la résine du spruce fut abandonnée au profit du chiclé (gomme du sapotillier, un arbre du Yucatan), celui-ci constituant un meilleur support de parfums tels que la menthe ou l’anis. La première commercialisation du chiclé fut, semble-t-il, effectuée par l’Américain T. Adams. Le 28 décembre 1869, William F. Semple, de l’Ohio, obtint un brevet pour le « chewing-gum », mélange de caoutchouc et d’autres substances. Le chewing-gum connut ensuite un essor extraordinaire et, à partir de 1900, il fut fabriqué industriellement. En France, le mot est signalé dès 1906.
Le Français est grand consommateur de chewing-gums avec 1 chewing-gum par jour et par habitant. Les Etats-Unis sont en tête avec 11 tablettes par semaine et par habitant.

Translate »