Cristaux liquides (1888)

cristaux-liquides-palm_1
Découvertes par l’Allemand F. Reinitzer en 1888, les structures de ce type de cristaux ont été classifiées en 1922 par le chimiste et minéralogiste français Georges Friedel (1865-1933), professeur à Strasbourg. Contrairement aux cristaux solides, leurs molécules peuvent changer d’orientation dans certaines circonstances ; en particulier leur transparence se modifie sous l’action d’un courant électrique de très faible puissance. C’est cette propriété qui permet l’affichage mobile.

Translate »