DVD jetable (2004)

dvd_d1

Attention, vous avez huit heures pour regarder ce film avant qu’il ne s’autodétruise: le premier DVD jetable a été lancé en mai 2004 sur le marché français par Cdiscount, une jeune société bordelaise spécialisée dans la vente sur internet. L’idée est de livrer à domicile, pour un prix inférieur ou égal à celui d’une location, un film en DVD que l’on regarde quand on veut mais qui ne peut être lu que pendant huit heures après l’ouverture de l’emballage.
Ce nouveau produit qui se commande sur le site Internet de cette société spécialiste de la vente discount cible une clientèle éloignée des centres urbains et des points de location vidéo. « Les gens achètent un ticket pour aller au cinéma, là c’est le ticket pour le home cinéma. Les gens pourront regarder le film une fois mais cela ne les empêche pas de l’acheter après, s’il leur a plu », affirme Antoine Lamarche, responsable communication-marketing de Cdiscount. Selon lui, « le DVD à la séance » peut permettre à certains longs-métrages, qui n’ont pas connu un grand succès à leur sortie ou n’ont pas été diffusés de façon optimale, de « connaître une deuxième vie ».
Le principe du DVD-D – D pour « disposable » (jetable en anglais) – est simple. Il se compose de deux parties collées l’une sur l’autre entre lesquelles se trouve une substance qui dégrade la surface métallique du disque. Ce n’est que lorsque le DVD est libéré de son emballage que le liquide se libère et met huit heures, au minimum, pour agir. Rien ne se passe avant. Cette substance, à base de jus d’agrumes, est naturelle et ne présente aucun risque de toxicité pour l’homme et l’environnement, selon le site de vente discount.
Le produit et le processus sont sous brevet américain, acheté par une entreprise de droit suisse et dont la représentation est assurée par Thomson. Cdiscount a acquis la licence d’exploitation pour la France, la Belgique et les Pays-Bas. « Pour nous, ce DVD est un gros pari! », reconnaît M. Lamarche, qui se montre très optimiste sur l’avenir de ce produit.
Aux Etats-Unis, le DVD jetable baptisé « EZ-D » et doté d’une durée de vie de 48 heures, a été lancé en 2003 mais semble avoir rencontré un écho limité.

Add Comment

Translate »