Fer à repasser (IVe siècle)

fer_a_lingot_angleterre_19e

Les origines du fer à repasser sont très anciennes. Dès le IVe siècle, les Chinois utilisaient une sorte de récipient à manche, en laiton, contenant de la braise. En Occident, l’ancêtre du fer fut le lissoir en bois, en verre ou en marbre ; on l’utilisa à froid jusqu’aux environs du XVe siècle, car l’usage de la gomme à empeser les fraises, les cols ou les poignets de dentelle ne permettait pas le travail à chaud. La mention de « fer à repasser » n’apparut qu’au XVIIe siècle. Se succédèrent alors les fers à jeter au feu, les fers à braise creux, enfin les classiques fers de blanchisseuses chauffés sur les fourneaux (XIXe siècle). On trouva ensuite d’autres moyens de chauffage : eau chaude, gaz, alcool, jusqu’à la mise au point, en 1882, du premier fer à repasser électrique.

Fer à repasser électrique (1882)

ferrepasser2

Le fer à repasser électrique a été inventé et breveté par le New-Yorkais Henry W. Seely, le 6 juin 1882. Toutefois, à l’époque, il était inutilisable car les maisons n’étaient pas raccordées à un réseau électrique. En France, c’est Calor qui créa le premier modèle en 1917. On lui doit également le premier fer à vapeur, le Vapo Matic, lancé en 1963. Le premier fer à repasser sans fil est dû à Dominique Berduçone qui l’a breveté en 1959.
Le premier fer à repasser à vapeur sans fil a été le Chromex vapeur, inventé en 1983 par le Français André Sallé, un retraité de Cabourg.

Trouvez votre fer a repasserFer à repasser  (IVe siècle) 1

Add Comment

Translate »