Porte-monnaie électronique (1995)

01 P3 31jan

En 1995, la société belge Banksys lançait Proton, le premier porte-monnaie électronique. Il s’agit d’une carte à puce destinée à payer les petites dépenses. Elle sert à tout : menus achats, cafés, essence, horodateurs, cabines téléphoniques… On la recharge à volonté dans des bornes publiques, les cabines de téléphone ou même des terminaux à la maison. Très évolutive, elle est prête à entrer dans le monde de l’euro puisque les achats sont désormais exprimés en francs et en euros. En 1998, Banksys s’est associé avec American Express, Visa international et ERG pour fonder Proton World International, afin d’exporter cette technologie dans le monde entier. Actuellement, 30 millions de cartes Proton sont en circulation, acceptées par 200 000 terminaux dans quinze pays (du Brésil à l’Australie). Toujours à la pointe, Proton World multiplie les annonces : possibilité de recharger la carte via un téléphone portable, utilisation de la carte pour payer les petits achats sur Internet…

Translate »