Shampooing (1877)

shampoo

Nous devons l’usage des shampooings aux Anglais qui en introduisirent la mode dans la bonne société parisienne vers 1880. Le terme, d’ailleurs, est anglais. Créé en 1877, il a pour origine le mot hindi ( langue fédérale officielle de l’Inde) champo, qui veut dire « pétrir, masser ». Fabriqués par les coiffeurs, les shampooings étaient à base de savon noir, bouilli dans de l’eau additionnée de cristaux de soude. Ce n’est qu’après la guerre que l’emploi du shampooing se généralisera, le pionnier en la matière étant le Dop aux petits berlingots multicolores, conçus par le Français Roland de la Poype et dessinés par le peintre Vasarely.

Translate »