Tennis (1873)

Samprs

Le tennis fut inventé en 1873 par le major anglais Walter C. Wingfield, qui prit un brevet pour ce nouveau jeu en 1874. Il y introduisit un certain nombre de règles empruntées au poona de l’Inde, comme l’habitude de jouer sur gazon. Wingfield avait baptisé son jeu sphairiké, mot grec signifiant « jeu de balle ». Le mot tennis dérive du français. Au jeu de paume, le serveur s’écriait « tenez ! » pour prévenir qu’il allait jouer. Depuis 1877, année du premier tournoi de Wimbledon, les règles du tennis n’ont guère subi de modifications. Le tie-break (« jeu décisif ») a été officialisé à Wimbledon en 1971.
Le jeu de paume, dont vient le tennis, a été, dès le XVe siècle, un jeu pratiqué par tous, rois, bourgeois et manants. On lui doit nombre d’expressions, telles « faire faux bond » ou « jouer pour la galerie ».

Translate »