A.C.J. – SAGNIER : dispositif antivol et anti-carjacking

acj_dispositif_antivol

Cet antivol de voiture risque de démotiver plus d’un voleur. Le carjacking fait hélas de plus en plus partie de notre quotidien (par exemple lors d’un arrêt à un feu rouge). Avec l’A.CJ., J. Sanier, son inventeur, a voulu empêcher tout véhicule de démarrer en cas d’agression, même si l’intrus détruit le système. En fait, les circuits électroniques du dispositif antivol sont élaborés pour « autoriser » le moteur à tourner à la seule condition d’avoir reconnu le conducteur.
L’A.C.J. est un ensemble muni d’une caméra biométrique tridimentionnelle infrarouge et d’un boîtier « cerveau » qui mémorise la morphologie de deux doigts d’une main, ainsi que tout ce qui se passe au niveau du véhicule et de son conducteur (reconnu au pas, sorti du véhicule, déplacement du véhicule, etc…). Si la morphologie des doigts ou les empreintes sont reconnues, le moteur du véhicule peut tourner et ce dernier peut se déplacer. Au contraire, si par exemple, le conducteur « autorisé » est éjecté du véhicule par un intrus qui ne peut se faire reconnaître dès les moindres déplacement ou oscillation du véhicule, le moteur s’arrête immédiatement et le véhicule reste donc sur place.
Lorsque vos deux doigts sont mémorisés dans le système A.C.J., votre véhicule n’obéit plus qu’à vous.

Prix public conseillé pour l’A.C.J. (anti-carjacking) : 2283, 54 Euros.
Le modèle moto avec un boîtier central radiocommandé : 248,48 Euros.

Plus d’infos :

ACJ Sagnier : anti car jacking.
00. 32. 71. 43.25.54 ou 00.32.81.21.61.81 Belgique
e-mail: sagnier@freeworld.be

Add Comment

Translate »