Barrages (IIIe millénaire)

barrage-dam-lawtonka
Les premiers barrages, construits au IIIe millénaire avant J.C. servaient essentiellement de réserve d’eau, celle-ci étant acheminée par aqueducs ou par canaux. Il s’agissait de digues de terre ou de roches « assises » au fond de l’eau, pour soutenir et protéger. Vers 1920, les Américains ont repris l’idée de ce procédé antique (Fort Peck, USA). Puis de tels barrages ont été établis un peu partout : Serre-Ponçon (France), la baie James (Canada)…
Le barrage-poids est un mur épais qui, comme la digue en terre, résiste par sa masse à la poussée des eaux. Le premier barrage-poids a été édifié en maçonnerie, à Furens, près de Saint-Etienne, de 1861 à 1867; A partir de 1900, on a remplacé la maçonnerie par du béton.
Le barrage-voûte est un arc horizontal qui reporte la poussée des eaux sur les rives. François Zola, le père du romancier, a construit de 1843 à 1869 le premier barrage de ce type, près d’Aix-en-Provence.

Add Comment

Translate »