Carfilter: Brouillage de mobiles pour Kit Main-Libres (2000)

car_cell_phone

Téléphoner au volant, c’est plutot risqué… Pour limiter le danger, Raoul Girod a inventé en collaboration avec l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon, un brouilleur qui rend obligatoire l’utilisation du kit « mains libres » en voiture.
Le « carfilter », breveté en avril 2000 a été validé en Europe, aux Etats-Unis et au Canada. Il est constitué d’un brouilleur intégré sous le tableau de bord du véhicule et activé au démarrage. Il suffit alors au conducteur d’encastrer son mobile dans le système main-libre pour désactiver le système.
Cette version, dérivée de la « version fixe » pour les salles de spectacle, a été élaborée à la demande du ministère de l’Industrie canadien, arguant d’une « augmentation de 600% des accidents de voiture lorsque le conducteur tient son portable à la main », explique son inventeur, un ingénieur lyonnais de 58 ans.
Selon une étude réalisée par l’Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité (INRETS) de Bron (Rhône), les temps de réaction des conducteurs sont augmentés d’environ 50% quand ils téléphonent.
Raoul Girod a résolu tous les problèmes techniques lié à son « Carfilter ». Il s’agissait notamment de réaliser « des mesures de confinement, afin d’éviter que le système de brouillage ne ‘bave’ hors de la voiture », au risque d’empêcher toute réception sur le passage du véhicule, selon son concepteur. Le « carfilter » est désormais doté d’un « système de régulation automatique de puissance » qui s’adapte aux émetteurs, dont la puissance varie selon qu’ils sont situés en ville ou à la campagne.

Translate »