Fusil d’assaut (1944)

kalashnikov2

Le premier fusil d’assaut diffusé à un grand nombre d’exemplaires fut le Sturmgewehr 44 allemand de 1944 (le terme « Sturmgewehr » a été créé par Hitler). C’était en fait un fusil-mitrailleur très léger. En 1947, le Soviétique Mikhäil Kalachnikov s’en inspira pour créer son célèbre AK 47. Pour les 50 ans de cette arme en 1997, on estimait à 75 millions le nombre d’unités produites dans le monde, en douze versions différentes. Dans les années cinquante, les Belges mirent au point le premier vrai fusil d’assaut tirant la cartouche de guerre : le F.A.L. (Fusil Automatique Léger) en 7,62 mm, arme vendue à des centaines de milliers d’exemplaires dans le monde. Aux Etats-Unis, Eugène Stoner conçut en 1956 l’AR-15, comparable au Kalashnikov quant à l’emploi mais très différent dans sa conception. Les Américains en comprirent tout l’intérêt lors de la guerre du Viêt-nam, et l’AR-15 (dont le modèle avait été racheté par Colt) fut adopté par l’armée américaine sous le nom de M-16 à la fin des années 60. Une nouvelle version, le m-16 A2, est entrée en service chez les Marines en 1985.

Mikhaïl Kalachnikov

kalashnikov3

S’il était né dans un pays capitaliste, Mikhaïl Kalachnikov serait milliardaire. Après une blessure grave, cet ingénieur (né en 1919) a conçu l’AK 47 sur un lit d’hôpital. En 1997, cette arme équipe les armées de 55 pays dans le monde, elle est également diffusée à des millions d’exemplaires. Aujourd’hui âgé de 80 ans, Mikhaïl Kalachnikov réside toujours à Ijevsk, la capitale de L’’Oudmourtie, à 2 000 km de Moscou. Il vit de son salaire d’ingénieur en chef de l’usine d’armement. Depuis la mort de sa femme, Kalachinikov vit tout seul dans un F3 et « s’occupe lui-même de son ménage » selon ses propres déclarations. Le changement de régime lui a permis de se rendre aux Etats-Unis où il a notamment rencontré Eugène Stoner, l’inventeur du M-16 qui, lui, touche de substantiels bénéfices de son invention. Pour son 75e anniversaire, le 10 novembre 1994, Boris Eltsine est venu à Ijevsk pour rendre hommage à cet homme modeste qui a armé la moitié du monde.

Add Comment

Translate »