Haut-parleur (1877)

hifi-96

Les premiers brevets concernant le haut-parleur à bobine, actuellement presque le seul utilisé, remontent au XIXe siècle : Ernst Wermer (Siemens, Allemagne) le 14 décembre 1877 et sir Oliver Lodge (G.B.) le 27 avril 1898. Mais il n’existait pas à l’époque de source électrique qui aurait permis un fonctionnement de l’appareil. En 1924, Chester W. Rice et Edward W. Kellog, de la General Electric (USA), déposèrent un brevet pour un modèle de haut-parleur à bobine mobile et, en même temps, construisirent un amplificateur capable de fournir une puissance de 1 watt à leur dispositif. Ce dernier, le Radiola Model 104, avec amplificateur incorporé, fut mis sur le marché l’année suivante et vendu 250 dollars l’unité.

Enceintes (1958)

haut_parleur_cabasse_hyper2

Ce n’est que 30 ans plus tard que l’on pensa à intégrer un ou plusieurs haut-parleurs dans des caissons de bois ou même de plâtre pour former les enceintes acoustiques que nous connaissons. En 1958, la firme française Cabasse (fondée par le physicien français Georges Cabasse) réalisait la première enceinte à amplificateur incorporé, qui servira de modèles à toutes les enceintes asservies (l’ampli est intégré à l’enceinte) actuelles. Cabasse est également à l’origine d’un concept de haut-parleur, présenté en 1993, le Multidôme Coaxial, qui ouvre la voie à la chaîne numérique totale.

Translate »