Morphine (1806)

morphin3

En 1806, le chercheur Seguin (France) réussit à tirer de l’opium une substance qu’il nomme morphine – de Morphée, dieu du sommeil – et, en 1811, Courtois (France) en démontre les propriétés soporifiques et calmantes. C’est la substance de référence des produits antalgiques de type morphinique.
Entre 1970 et 1990, la consommation médicale mondiale de morphine est passée de 2 000 à 5 000 kg. La France, malgré ses réticences, comble peu à peu ses carences dans le traitement de la douleur. En 1995, pour la première fois, une instance gouvernementale s’est prononcée pour l’utilisation élargie de la morphine en cas de souffrance liée à un cancer, au sida ou à tout autre maladie causant une douleur extrême.

morphine_5

Add Comment

Translate »