Moteur hybride dopé à la vapeur d’eau

moteur-eco-l-eau

Le moteur à eau, une arlésienne ? pas tant que ça pour Laurent Balthazar, créateur d’un moteur hybride à la vapeur d’eau. Il ne s’agit pas de remplacer le pétrole par de l’eau mais de doper la combustion. Comment ça mrache ? L’air est « humidifié » au moment de l’admission dans le moteur, ce qui permet de l’enrichir avec de l’oxygène (car dans l’eau H2O, il y a de l’oxygène). L’eau nécessaire à ce système est stockée dans un réservoir, sous le capot. Elle est montée en température grâce à l’air chaud dégagé par l’échappement puis injectée sous forme de brume dans le conduit d’admission. L’eau ainsi pulvérisée à haute pression permet de diminuer l’usure des pièces moteur et donc d’allonger la durée de vie du véhicule mais aussi de réduire la consommation de carburant, de l’ordre de 10 à 25%. Et qui dit moins de carburant brûlé, dit moins de polluants, jusqu’à 70% de rejet de CO2 en moins dans l’atmosphère.

Moteur à eau : fantasme ou réalité ?
Plus d’infos

Add Comment

Translate »