Accélérateur sensitif (pédale d’accélérateur active)

accelerateur_sensitif_larg

Maîtriser sa vitesse au volant… Pas facile diront certains. Pourtant, la loi l’oblige, faute de sévère sanction. En France, les véhicules ne doivent pas rouler à plus de 130 km/h sur autoroute par temps sec, 90km/h sur une nationale. Les nombreux radars sont là pour vous le rappeler. Pour vous aider à rouler plus sereinement, les constructeurs automobiles qui excluent pour le moment le bridage des moteurs, multiplient les assistances électroniques d’aide à la conduite. Le limiteur de vitesse par exemple permet de maintenir sa vitesse constante sans avoir ni à surveiller le compteur, ni à modérer la pression sur l’accélérateur. Le limiteur inhibe l’action du pied droit sur l’accélérateur dès que la vitesse pré-réglée est atteinte. C’est le conducteur qui fixe sa vitesse maxi par l’intermédiaire de touches « +/- » au volant. L’annulation complète du limiteur se fait soit en écrasant totalement l’accélérateur, soit au volant. Un système intéressant mais qui enlève toute sensation au conducteur.

vitesse_instrument_porsche

Pour pallier ce problème, Alain Landerretche a mis au point une pédale à retour de force, l’accélérateur sensitif. L’ACS durcit progressivement sa course à l’approche d’une vitesse donnée, sans jamais se bloquer ni annuler son effet. Plus qu’une simple alarme, c’est une assistance contrôlée qui s’ajuste en continu. L’accélérateur sensitif informe physiquement le conducteur du dépassement de la vitesse sans pour autant le contraindre à la respecter. Ce qui veut dire que même avec l’ACS réglé à 50 km/h par exemple, le conducteur peut choisir de rouler 10 km/h au dessus afin de doubler ou de mieux s’insérer dans le flux de la circulation urbaine. Un système qui en aidera plus d’un à garder le plaisir de conduire tout en préservant le permis à point.

Plus d’infos:

Translate »