Brouilleur téléphone portable (2004)

brouilleur_portable0

Finies les sonneries intempestives de téléphones au beau milieu d’une séance de cinéma ou d’un concert ? C’est ce qu’espère en tout cas Raoul Girod, l’inventeur du brouilleur de téléphone portable. Le dispositif dont les brevets ont été déposés dès 1997, permet de parasiter les appels, entrants ou sortants, d’un téléphone dans les salles de spectacle.
Pour les appels d’urgence, l’appareil de la taille d’un livre va « commencer par ‘écouter’ le portable pendant le premier quart de seconde où il cherche à émettre », a poursuivi cet ingénieur des arts et métiers. « S’il détecte que c’est un appel d’urgence, il ne brouille pas ». Et pour éviter de perturber les communications dans tout le quartier, l’appareil devra être installé dans la salle même et sa puissance réglée au minimum. Coût de la mise en place de cet équipement dans chaque salle? Il pourrait atteindre 6.000 euros, compte tenu du cahier des charges, a estimé Raoul Girod.

Translate »