Cœur artificiel (1957)

coeur_artificiel_chirurgie_cardiaque

Le père du cœur artificiel est l’Américain d’origine hollandaise Willem Kolff qui commença ses travaux en 1957, à la clinique de Cleveland (USA). En 1976, un de ses collaborateurs, le Dr Robert Jarvik, invente le Jarvik 7, cœur artificiel pneumatique. Cet appareil fonctionnait à air comprimé. L’implantation n’était autorisée que dans la mesure où aucun autre traitement n’était envisageable.
Le 2 décembre 1982, le Jarvik 7 est implanté pour la première fois par le Dr William De Vries sur Barney Clark, qui s’est porté volontaire. Outre le Jarvik, d’autres cœurs artificiels ont vu le jour dont le Pen State, du Dr William Pierce, et le Buecherl System, du Pr Emil S. Buecherl (Berlin).
Il y aussi le premier coeur artificiel autonome conçu par la société française Carmat. Ce coeur a été implanté sur un patient souffrant d’insuffisance cardiaque terminale en décembre 2013. Le malade greffé est décédé 75 jours après l’intervention. Pour les spécialistes, l’homme de 76 ans a permis, quoi qu’il en soit, de faire avancer la médecine et la science.

Add Comment

Translate »