Mélatonine (1958)

melatonine-dhea32

En 1958, en cherchant un médicament contre un trouble de la pigmentation (le vitiligo), un dermatologue américain, Aron Lorner, isole une hormone dans les cellules d’une minuscule glande du cerveau, la glande pinéale ou épiphyse. Cette substance, la mélatonine, s’avère inefficace contre la maladie cutanée mais est au centre de l’horloge biologique qui gère les rythmes veille-sommeil. Elle permet, entre autres, de lutter contre les effets du décalage horaire, après de longs vols intercontinentaux. Elle est en vente libre aux Etats-Unis, où elle remporte un vif succès.

Translate »