Implant électronique pour orgasme instantané (2001)

implant_electroniq

Woody Allen avait déjà imaginé dans un de ses films « Woody et les robots »(Sleeper), une machine dénommée « orgasmatron » délivrant des orgasmes à la demande, en appuyant sur un bouton. C’est désormais chose faite. Stuart Meloy, un chirurgien anesthésiste de Caroline du nord (Etats-Unis) vient de breveter un implant électronique destiné à délivrer des orgasmes instantanés aux femmes, sans les « aléas » du sexe. L’idée lui est venue au cours d’une opération alors qu’il posait des électrodes au niveau de la moelle épinière d’une patiente afin de soulager ses douleurs. Cette dernière qui était consciente, afin de le guider pour trouver l’emplacement de pose de ces électrodes, s’était soudain mise à s’exclamer avec enthousiasme. Intrigué, l’homme de l’art lui avait demandé ce qu’il se passait. « Vous aller devoir apprendre ça à mon mari », lui avait-t’elle répondu.
D’après le chirurgien, ce stimulateur d’orgasmes pour femme souffrant de difficultés à atteindre l’orgasme, comprendrait des fils de stimulation reliés à un générateur de signal, « plus petit qu’un paquet de cigarette », implanté sous la peau, et une télécommande permettant de le déclencher.
Le Dr Meloy envisage toutefois de programmer le système afin d’en limiter l’usage. Mais il admet ne pas savoir s’il faudra le programmer pour un orgasme quotidien ou quatre par semaines… bien sur, il faudra implanter le stimulateur, mais le chirurgien estime que ce n’est pas un obstacle en soi, compte tenu du nombre de femmes qui se soumettent à des opérations douloureuses pour grossir leur poitrine par exemple… Un vrai marché porteur pour le chirurgien, puisqu’après les femmes, le Dr Meloy prévoit de tester son prototype sur les hommes… Il n’y aurait aucune raison que l’implant électronique ne marche pas de la même façon chez eux.

Translate »