Lavia : bridage des voitures par satellite (2002)

lavia_satellite

Imaginez un monde où les accidents de la route ne feraient plus la une des infos… Le système qui risque de révolutionner la sécurité routière a désormais un nom. Il s’appelle Lavia pour « Limiteur s’adaptant à la vitesse autorisée ». Le système implacable permet le bridage par satellite de la vitesse des voitures en agissant directement sur la pédale d’accélérateur.
Fini les vitesses excessives males adaptées. Les véhicules verront leur vitesse plafonnée automatiquement en fonction de la limitation en vigueur sur la voie empruntée. « Pour le conducteur, cela se traduira par une pédale d’accélérateur rendue inopérante, l’injection de carburant étant régulée par l’ordinateur de bord, lui-même relié au système GPS (guidage par satellite) ». Deux véhicules – une Peugeot 307 et une Renault Laguna 2 – sont testés par les ingénieurs de l’Institut national de recherches sur les transports et leur sécurité (INRETS).

lavia_circulation

Par la suite, vingt véhicules équipés de ce système – dix Peugeot et dix Renault – seront confiés d’ici la mi 2003 à une centaine d’automobilistes de l’ouest parisien, où une zone d’environ 300 km2 sera réceptive aux messages d’information des satellites.
Couplé à un système anti-collision pour respecter ses distances de sécurité, Lavia devrait considérablement réduire les risques d’accident. Le système proposera trois modes de fonctionnement, de la simple information en cas de dépassement de la vitesse autorisée à la limitation automatique de l’injection de carburant. A tout moment, le conducteur pourra neutraliser le système en appuyant fortement sur l’accélérateur (kick-down).
Les plus optimistes envisagent une commercialisation du système à l’horizon 2010. Le coût global du projet Lavia est estimé à 5,6 millions d’euros.

Plus d’infos :
http://www.inrets.fr/

Translate »