Machine à coudre (1830)

cousobrodeur

Le Français Barthélemy Thimonnier inventa, en 1830, la première machine à coudre fonctionnant de manière régulière et pratique. Elle comprenait déjà  tous les éléments des machines actuelles. L’année suivante, Thimonnier fonda une société à Paris. Mais il se heurta à l’opposition violente des ouvriers qui détruisirent ses machines. Il dut regagner à pied la ville d’Amplepuis, où il était établi, et redevenir un simple tailleur.
Une incroyable malchance : en 1845, Thimonner et son nouvel associé, Mangin, déposèrent une seconde demande de brevet pour une machine qui parvenait à exécuter 200 points à la minute, puis, le 5 août 1848, une nouvelle demande relative à une machine métallique exécutant le point de chaînette, le cousobrodeur. En 1851 eut lieu l’Exposition de Londres. Par une incroyable malchance, le couso-brodeur arriva à Londres deux jours après l’examen du jury.

Translate »