Métier à bas (1589)

METIERS A TRICOTER

metier_tissage
En 1589, un pasteur de Woodbarough, William Lee, met au point la première machine capable de travailler une matière aussi fine que la soie, dix fois plus vite qu’un homme. Il se heurte à l’hostilité des bonnetiers et accepte alors les offres de Sully. Il vient s’installer en France avec son frère. Ce dernier retournera en Angleterre après la mort de William et rencontrera enfin le succès dans son pays : l’invention est tellement prisée et rapporte tellement d’argent que le gouvernement interdit d’exporter les métiers Lee ou d’en montrer à un étranger sous peine de mort.

C’est grâce à un véritable « espionnage industriel » (et à sa mémoire prodigieuse qui lui permit d’enregistrer mentalement les mécanismes des métiers Lee) que le Nîmois Jean Hindret put observer sur place et réintroduire le métier à bas en France : en 1656, Louis XIV lui accorde le privilège de fonder une manufacture, au château de Madrid, à Neuilly.

Add Comment

Translate »