Parachute (1802)

parachut_D

Le 22 octobre 1797 à 5 h 28, Jacques Garnerin effectua le premier saut en parachute de l’histoire. Il s’éleva en ballon au-dessus du parc des Mousseaux (actuel parc Monceau) à Paris; lorsqu’il eut atteint une altitude d’environ 800 m, il coupa la corde reliant le ballon à la nacelle. Celle-ci descendit, suspendue à un parachute. Premier saut feminin, deux ans plus tard (le 12 octobre 1799), par une élève de Garnerin qui allait ensuite devenir sa femme, Jeanne Labrosse. Garnerin (1769 – 1823) breveta son parachute le 11 octobre 1802).
Il avait eu des prédécesseurs. Dès l’antiquité, les acrobates chinois utilisaient des parachutes de bambou et de papier pour divertir leur public et, quelques siècles plus tard, Léonard de Vinci (1452 – 1519) dessina une ébauche de parachute. En 1783, le physicien français Sébastien Lenormand se laissa tomber de la hauteur d’un premier étage en tenant un parasol dans chaque main. C’est lui qui a donné son nom au parachute. La première descente depuis un avion fut effectuée par le capitaine américain Albert Berry, qui sauta d’un biplan au dessus de saint Louis (Missouri) le 1 mars 1912.

Add Comment

Translate »