Passeport à puce

passeport

Attention vous allez être traqués… Le Japon prévoit d’émettre à l’avenir des passeports équipés d’un micro-processeur renfermant une profusion d’informations physiques sur leur détenteur afin de prévenir le risque de falsification et faciliter les contrôles. « Les informations seront stockées dans des puces à circuit intégré et nous espérons y insérer des données sur l’iris, les empreintes digitales et de paume de la main, la structure du squelette et les caractéristiques de la voix », a indiqué un responsable du ministère des Affaires étrangères.
Le Japon n’a pas encore décidé la totalité des renseignements physiques qui seront renfermés dans la puce car un standard commun devrait être décidé avec les autres membres du G8 (Etats-Unis, Canada, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Japon, Russie) et l’Organisation de l’aviation civile internationale qui dépend des Nations unies.
« Il s’agit d’un effort global. La nécessité d’accroître la sécurité des passeports est devenue encore plus urgente depuis les attentats du 11 septembre » 2001, précise le même responsable.
Tous les ans, plus de 40.000 passeports japonais sont volés ou perdus don’t 3.000 au Japon. En 2002, les autorités ont découvert 730 faux passeports japonais, en hausse de 400 par rapport à l’année précédente.

Translate »