Sonar (1915)

sonar-img2

A la suite du naufrage du Titanic survenu trois ans auparavant, le professeur Paul Langevin mit au point en 1915 un système de détection des icebergs et, en corollaire, des sous-marins. Dans les années 20, les Anglais en firent le sonar (abréviation de Sound Navigation and Ranging) dont le dérivé militaire, l’Asdic (Allied Submarine Detection and Investigation Committee), équipait 200 destroyers et escorteurs de la Royal Navy en 1939. La détection passive des submersibles est réalisée aujourd’hui par des hydrophones qui détectent les bruits se propageant dans l’eau.

Translate »