Machine à faire la pluie

machine_pluie

Il dit pouvoir faire la pluie et le beau temps… Un chercheur de l’université d’Edimbourg (Ecosse) a reçu une subvention du gouvernement pour mettre au point sa dernière invention, la première machine capable de créer des nuages de pluie. Le Pr Stephen Salter a eu l’idée de créer une turbine d’environ 60 mètres de haut actionnée par le vent, d’une forme rappelant un batteur à oeufs et qui, placée sur un catamaran, aspirerait l’eau de mer et la pulvériserait dans l’atmosphère pour créer des nuages de pluie.
Judicieusement utilisée, notamment à proximité des zones désertiques, cette invention de machine à faire la pluie pourrait permettre, selon le scientifique, de combattre la sécheresse dans le monde, de ralentir la montée des eaux due au réchauffement climatique, et de contribuer à mettre fin au conflit qui oppose Israël et les Palestiniens concernant l’accès à l’eau.
Le gouvernement lui a alloué la somme de 105.000 livres (environ 160.000 euros) pour mettre au point son projet. Le Pr Salter, 62 ans, n’entend pas se laisser distraire par l’incrédulité de certains de ses collègues. « On a dit qu’on ne pouvait pas construire des bateaux en fer, a-t-il rappelé. On a dit que les ondes radio de Marconi ne pourraient être diffusées au-delà de l’horizon. L’Etablissement a presque toujours tort ».

Add Comment

Translate »