Première fusée récupérable : la navette (1981)

columbia1

La navette spatiale (Space Shuttle) élaborée pour la NASA est la première fusée récupérable et réutilisable de l’histoire de l’aéronautique. Elle peut emporter 30 tonnes de charge utile et un équipage de quatre à sept astronautes, dont deux pilotes. Grâce à un bras articulé, elle peut poser sur orbite toutes sortes de satellites ou permettre d’effectuer des réparations dans l’espace.
Décidée par le Président Richard Nixon en 1972, la construction de la navette a été principalement effectuée par la société Rockwell International. La première navette, Columbia, a volé pour la première fois le 12 avril 1981 avec John Young et Robert Crippen aux commandes.
Suivirent quatre autres modèles: Challenger (1983) qui fut détruite lors de son dixième vol, en janvier 1986, dans une dramatique explosion qui fit sept morts, Discovery (1984), Atlantis (1985) et Endeavour (1992).

L’aventure spatiale comporte des joies mais aussi des risques énormes. Les phases de décollage et de retour dans l’atmosphère terrestre sont les plus dangereuses d’une mission. Le samedi 1er février 2003, la navette spatiale américaine Columbia s’est disloquée dans le ciel du Texas avec sept astronautes à bord alors qu’elle s’apprêtait à regagner la Terre après une mission de 16 jours dans l’espace. La navette volait à Mach 18, soit 18 fois la vitesse du son, quand le contact a été perdu. Aucun survivant parmi les sept astronautes – six Américains, dont deux femmes, l’une d’origine indienne, ainsi que le premier Israélien dans l’espace, Ilan Ramon. Pour quatre des membres de l’équipage, il s’agissait du premier vol dans l’espace.

Columbia totalisait 28 missions dans l’espace. Livrée en mars 1979 au Kennedy Space Center, elle avait été retirée du service 10 ans plus tard pour subir une centaine de modifications, destinées notamment à permettre de plus longs séjours en orbite. Elle avait regagné le pas de tir en 1992 après un « lifting » de 70 millions de dollars. Un nouveau bouclier thermique avait notamment été installé sur les ailes.
L’accident de Columbia est le premier d’un engin spatial américain dans sa phase de redescente en 42 ans de vols spatiaux habités. C’est aussi le deuxième accident d’une navette spatiale presque 17 ans jour pour jour après l’explosion au décollage de Challenger, le 28 janvier 1986, avec sept astronautes à bord.

Translate »