Sous-marins (1624)

sous_marin_origine

C’est au hollandais Cornelis Drebbel (1572-1633), physicien installé à la cour du roi d’Angleterre jacques Ier et précepteur de ses enfants, que l’on attribue la paternité du premier sous-marin. En fait, il ne fit qu’appliquer les idées du mathématicien anglais William Bourne, énoncées dès 1578, qui définissaient le principe des ballasts. En 1624, Drebbel fit construire un submersible de forme ovoïde, en bois, mû par douze rameurs en plus de l’équipage, qu’il essaya dans la Tamise, à la surprise générale.

Sous-marins « classiques » (1901)

submarine-rom01ab

Ces sous-marins à propulsion diesel – électrique, encore utilisés de nos jours, ont été mis au point en 1901. Ce sont les fameux U-boote allemands et les daphné français.

Sous-marins nucléaires (1955)

sous_marin_tonnant

Le premier fut construit par l’US Navy, à l’instigation de l’amiral Hymar G. Rickover. Inscrit au budget naval de 1951, le Nautilus fut mis sur cales en 1952, et lancé le 21 janvier 1954. Sa première mission en mer débuta le 17 janvier 1955 et , en mai de cette même année, il pulvérisa tous les records en parcourant la distance de New London à Puerto-Rico, soit 1397 nautiques (2587 km), en 84 heures. Le 3 août 1958, il était le premier à faire surface au pôle nord, dans une polynie (ouverture de la calotte glaciaire). Les sous-marins nucléaires « de chasse » actuels ont une vitesse en plongée d’environ 35 noeuds (64,8 km/h), grâce à des coques en forme de « gouttes d’eau », avec une seule hélice.
Actuellement, seuls quatre pays possèdent des sous-marins nucléaires : les États-Unis, la Russie, la France et la Grande-Bretagne.

Add Comment

Translate »