Vaccination (1796)

vaccination-ima24601

Le 14 mai 1796, Edward Jenner, après de longs travaux sur la vaccine (maladie du pis des vaches), prélève le contenu d’une pustule sur la main d’une servante de ferme contaminée et l’inocule dans le bras d’un jeune de garçon. Dix jours après, une pustule apparaît et guérit simplement. Dans un second temps, il lui inocule la variole, sans aucun effet néfaste. L’expérience ayant parfaitement réussi, la méthode se répand avec rapidité dans toute l’Europe, en Orient et aux Etats Unis. Napoléon soumet son armée à cette nouvelle technique en 1805 et promulgue un décret en faveur de la méthode de Jenner en 1809.

Quelques soixante ans plus tard, Pasteur fait une découvert d’une portée plus générale encore. Mais bien que le principe biologique en soit différent, Pasteur conserve le nom de vaccination, en hommage à Jenner.

Translate »