Boxe (Antiquité)

Boxing - Wladimir Klitscho v David Bostice - Madison Square Garden, New York

La boxe, sport de combat aux poings, est très ancienne. Une fresque découverte en Irak et datant de 3000 avant J.C. montre déjà des boxeurs, les poings enveloppés dans des morceaux de cuir. Dans la Grèce antique, les gants étaient garnis de pointes de fer, et les combats se terminaient souvent par la mort du vaincu. Dans les Temps modernes, le premier grand champion fut le Britannique James Figg, né en 1696, qui ouvrit une école de boxe à Londres, en 1719. un autre Anglais, Jack Broughton (1704-1789), établit les règles de la boxe à poings nus. Il imita la zone de combat, qu’il nomma ring (cercle), et interdit les coups au-dessous de la ceinture. C’est le huitième marquis de Queensbury, John Sholto, qui inventa, avec le boxeur Arthur Chambers, les règles contemporaines : port de gants de boxe, arrêt du combat toutes les trois minutes (le round), décompte de dix secondes pour un boxeur à terre, etc. Le premier combat suivant les règles de Queensbury eut lieu aux Etats-Unis, le 19 août 1885.

Translate »