Tuyau d’arrosage (1850)

tuyau_arrosage1

Imiter la pluie pour apporter de l’eau aux plantes est un procédé déjà décrit par un moine bénédictin au temps de Charlemagne (742-814). On versait alors l’eau de la cruche dans le creux de la main pour qu’elle glisse entre les doigts. Vers 1850, les premiers tuyaux de gutta-percha allaient prendre la place de l’arrosoir. La grande révolution des techniques d’arrosage des jardins vint avec l’invention des raccords automatiques par deux Allemands, Kress et Keestner, de la société Gardena. A partir d’éléments en plastique moulé, ils mirent au point un système de raccords qui permet, avec un simple « encliquetage », d’assembler sans aucun outil (et sans fuite) tout ce qui peut composer un matériel d’arrosage (tuyaux, buses, prises d’eau, etc.). Depuis leur apparition, en 1968, les raccords Gardena se sont vendus à plus de 200 millions d’exemplaires dans le monde.

Add Comment

Translate »