Insémination artificielle (1780)

insemination_artificielle

Si l’on attribue aux Arabes l’initiative, peut-être légendaire, de la première insémination artificielle appliquée aux chevaux (1322), le véritable précurseur en est l’Italien Lazzaro Spallanzani à qui l’on doit la première expérience avérée d’insémination sur une chienne (1780). Malgré la réussite de cette expérience, ce n’est qu’à partir du XXe siècle que de nouveaux travaux furent entrepris, notamment en Russie (travaux d’Ivanov, en 1907, et de Milanov, en 1933).
L’insémination artificielle s’est surtout développée après la Seconde Guerre mondiale (1947) pour devenir une pratique courante, en particulier pour les bovins.

Translate »