Webfinger (2001)

webfinger1

La station Webfinger évoque celle d’un terminal futuriste, s’intégrant parfaitement au milieu des cafés que connaît bien André Lukali, son concepteur. Doté d’un écran de très haute résolution qui garantit des images de grande qualité, Webfinger est entièrement tactile. Un clavier virtuel, doté de fonctions exclusives (touches « raccourci » « @ », « www. » ou « .com » et « .fr »), permet la saisie rapide d’url ou d’email. Ce clavier étonnant est le plus simple jamais conçu pour un terminal interactif.
Muni d’une caméra intégrée, Webfinger donne accès à un circuit de visio-communication. Il permet de tenir une « visio-conférence » grand public d’un bar à l’autre, et de dialoguer par chat avec son correspondant, de façon parfaitement synchrone avec la réception des images. C’est en voulant éviter les difficultés d’accès à l’Internet, tant techniques que psychologiques, que Webfinger a été conçu. La borne interactive apporte ainsi sa contribution à la démocratisation de l’Internet en offrant un bouquet de services interactifs à la clientèle des zones commerçantes. Webfinger est aujourd’hui installé dans des cafés à thème, ou encore des brasseries.

Add Comment

Translate »